À PROPOS DE YAAOO

PRODUIRE BIO, c’est d’abord exclure l’utilisation des produits chimiques de synthèse (engrais, pesticides). Plus globalement, l’agriculture biologique vise à développer des méthodes respectueuses de l’environnement, à produire des aliments de qualité et à promouvoir un développement agricole durable.

Le lait Yaaoo est du lait de pâturage belge. Cela signifie que nos fermiers belges s’engagent à faire paître leurs vaches au moins six heures par jour dans les prés, et ce, au moins 120 jours par an. Yaaoo se porte garant de ce pâturage : nous nous basons sur un registre et des contrôles afin de vérifier que nos fermiers laissent effectivement leurs animaux paître dans les prés le nombre de jours nécessaires.

DU PÂTURAGE À VOTRE VERRE

L’histoire du produit laitier Yaaoo qui se trouve dans votre réfrigérateur commence chez l’éleveur de Yaaoo et ses vaches. Du lait, c’est du lait, mais un lait n’est pas l’autre. La composition du lait dépend de la saison et de l’alimentation de la vache. Suivez toute la « voie lactée », du pâturage à votre verre.

LA VACHE

Le lait est un produit particulièrement naturel. La vache transforme l’herbe en l’un des aliments les plus riches qui existent et ça, c’est tout de même très spécial, n’est pas? Ce que fait la vache naturellement, aucune usine ne peut le faire. Et faire mieux que la nature, c’est impossible !

NOUS PRENONS SOIN DE NOS VACHES

Les vaches sont au centre de chaque exploitation laitière. Nos éleveurs prennent grand soin de leurs animaux. C’est ainsi que nos vaches passent au moins 6 heures par jour en pâturage, et ce, au moins 120 jours par an. En plus de l’herbe qu’elles mangent dans les prés, elles reçoivent également une très bonne alimentation qui permet au lait Yaaoo d’être une source naturelle de 9 minéraux et vitamines. Nos éleveurs s’occupent bien de leurs vaches et cela se voit.

LA TRAITE

Afin de pouvoir traire correctement, trois éléments sont essentiels : des vaches saines, des appareils de qualité et un processus méticuleux. La plupart des éleveurs traient leurs vaches deux fois par jour. Ils laissent s’écouler douze heures entre chaque traite. Une vache donne en moyenne 25 à 30 litres de lait par jour.

La COLLECTE DE LAIT

Après la traite de la vache, le lait est pompé et acheminé vers la cuve à lait, où il est mélangé et conservé au frais. Lorsque le chauffeur Yaaoo arrive dans l’exploitation laitière, il commence d’abord par s’assurer de la bonne odeur du lait et il contrôle sa couleur et sa température. Le lait est ensuite pompé de la cuve vers le camion de collecte. Après le déchargement du lait, les réservoirs des camions de collecte sont nettoyés en profondeur. L’hygiène est une condition essentielle.

LE TRAITEMENT DU LAIT

Le traitement du lait en usine commence le plus rapidement possible après le déchargement du lait. La pasteurisation constitue une première étape importante : il s’agit de réchauffer brièvement le lait et de le refroidir ensuite très rapidement. La pasteurisation permet d’éliminer efficacement les bactéries indésirables. L’étape suivante est celle de la standardisation, c’est-à-dire l’adaptation de la quantité des matières grasses lactiques. Cela permet de séparer les éléments plus légers (matière grasse lactique et crème) des éléments plus lourds (lait écrémé). C’est ainsi que le lait acquiert sa propre teneur en matières grasses : pour le lait entier, il s’agit de 3,5 pour cent, pour le lait demi-écrémé de 1,5 pour cent et pour le lait écrémé de 0,1 pour cent. Les produits sont chauffés pendant une courte période dans les tours de stérilisation afin de tuer toutes les bactéries et d’obtenir un produit stérile et sûr.
Des étapes supplémentaires sont nécessaires pour transformer le lait en crème, yaourt, fromage ou beurre.

DURABILITÉ

Yaaoo est synonyme de production responsable et durable tout au long de la chaîne, du pâturage au verre de lait.
Nos éleveurs y contribuent bien entendu dans une importante mesure, grâce au soin qu’ils apportent à leurs vaches et à l’environnement.
C’est ainsi que nous encourageons les éleveurs Yaaoo à utiliser des techniques d’économie d’énergie.
De plus en plus d’exploitations laitières produisent leur propre énergie grâce au fumier, aux éoliennes et à l’installation de panneaux solaires sur les toits des étables. La traite et le refroidissement sont également pratiqués en veillant à l’économie d’énergie.